Historique

Fondé en avril 1992, l’orchestre national des flamboyants comptait 14 musiciens !

Cette poignée d’enthousiastes avait répondu à l’appel du service “animation retraite” de la ville du Havre, de Philippe Langlet et de Dominique Togni, respectivement Directeur et Directeur adjoint des Orchestres d’Harmonie de cette même ville.

Il s’agissait de témoigner, sous une forme concrète, de la vitalité dont peuvent faire preuve des retraités de tous les milieux professionnels et de toutes   les origines géographiques,  pourvu qu’ils soient mus par la même passion, celle de la “musique partagée”.


Les premiers stages ont lieu au Havre ou dans ses environs (Château de Valmont en septembre 1992). Peu à peu les pupitres se garnissent d’exécutants et de partitions.

Désiré Dondeyne écrit spécialement pour eux une “suite flamboyante” dont un mouvement figure dans notre disque.

Rien n’arrête “ces chevaliers de la double croche “: ni la distance qui les sépare, puisqu’ils habitent les régions les plus diverses de l’hexagone, ni les prélèvements sur leur budget familial puisqu’ils assument personnellement leurs frais de déplacements et de séjours, ni l’exigence de qualité dont ne cesse de faire montre leur jeune chef.


En janvier 1994, l’ensemble devient “Orchestre National AVENT’AGE” et se constitue en association. L’activité de tous s’emploie à recruter de nouveaux membres (presque tous des musiciens amateurs), à faire connaître l’orchestre, à découvrir des lieux de stages et de concerts qui se révèlent à chaque fois comme des occasions de rencontres chaleureuses et avec des formations locales et avec un public le plus souvent surpris par les performances de “ces incorrigibles cheveux blancs” (pour ceux qui en ont encore !).

Aujourd’hui, les responsables constatent, non sans une certaine fierté, que l’orchestre a crû de façon significative en nombre (plus de soixante quinze musiciens maintenant) et s’achemine sûrement vers une qualité dont les bases sont, bien entendu, un travail et un investissement personnel de chacun des participants, mais aussi la cohésion et la chaleur d’un groupe devenu une grande famille.