Nouvelles recrues

Didier Arquey (1er stage à Morzine en Novembre 2016)

Dubitatif, le nouvel euphonium : Bienvenue Didier !J‘ai débuté la musique à l’âge de 8 ans au sein de la société musicale Saint-Martin de Pessac, en Gironde.

Après 2 ans de solfège, j’ai démarré par le cornet à pistons puis je suis rentré au conservatoire national de Bordeaux dans la classe de Monsieur Piton à la trompette jusqu’en supérieur et ai obtenu un 2ème prix.

Entre temps, j’ai intégré la fanfare Sainte-Marguerite de Gradignan où j’ai connu trois musiciens que je retrouve maintenant (!)  avec grand bonheur dans l’orchestre AVent’Âge.

En 1991, une mutation professionnelle m’a fait descendre dans les Hautes-Pyrénées où j’ai, de nouveau, trouvé une société musicale à Lannemezan, société qui évolue en Division d’honneur CMF(Confédération Musicale de France), cette harmonie se composant de 85 musiciens.

C‘est à Tarbes, dans les locaux de la Fédération Musicale des Hautes-Pyrénées, que j’ai rencontré “mon parrain” qui m’a alors parlé de l’orchestre Aventage.

Vous connaissez la suite : Morzine où j’ai passé un super premier stage et noué d’excellents contacts.


Gervais Demanneville (1er stage à Morzine en Novembre 2016)Bienvenue à notre nouvelle recrue : Gervais !

Vers 8 ans, je commence le solfège avec mon frère Didier alors organiste à l’église d’Etaimpuis, petit village de la campagne cauchoise-normande, à 40Km de Rouen.

À 14 ans, je me trouve en possession, par hasard, d’un saxophone. C’est à ce moment que commence ma véritable passion pour la musique et cet instrument. Mon frère étant devenu accordéoniste, nous constituons un petit orchestre de variétés. Activité que j’arrêterai en 1977.

En septembre, je rentre au Conservatoire de Rouen. Pendant 6 années, j’ai le bonheur de travailler avec Monsieur H.R.POLLIN. Grâce à lui, je découvrirai l’orchestre d’harmonie de Rouen « la Cipale », ferai des remplacements à l’opéra de Rouen et obtiendrai un poste de professeur de saxophone dans une école de la banlieue rouennaise, à Oissel.

En 1967, je suis admis au CNS de Paris dans la classe de Marcel MULE, remplacé par Daniel DEFFAYET en 1968. J’y obtiendrai un 2ème prix. Je rencontrerai aussi Jean BAILLON qui y était déjà élève. Quel heureux hasard et quel plaisir de le retrouver, 49 ans après, au sein de ce bel orchestre Avent’Age. C’est à cette époque que j’accomplis le service militaire dans la musique du 23ème RIMA basée à Rueil-Malmaison.

En 1970, je rentre dans l’Education nationale comme professeur de musique puis termine cette longue carrière en tant que Principal de collège (de 1999 à 2007, année du départ à la retraite).

Parallèlement, j’enseigne toujours le saxophone à l’école de musique à Forges-les-Eaux.

En 1982, j’intègre l’Harmonie de cette ville dirigée par mon ami, Philippe BRIDOUX ; depuis, j’ai toujours le bonheur de jouer du saxophone et de partager la musique avec des amis musiciens de toutes les générations. C’est Franck DUPONT qui reprend la baguette en 2005 ; je considère cet ensemble et ses membres comme ma 2ème famille.

En 2014, je découverte l’orchestre Avent’Âge, lors de sa venue à Forges-les-Eaux.

Mes amis, Bernard Denoyelle et Gérard Blondel sont mes parrains et c’est grâce à eux que je viens de vivre ma première session à Morzine. Quel accueil, quelle convivialité ! Merci encore à tous.

Ce 1er stage m’a beaucoup stimulé et m’a donné envie de retravailler régulièrement mon saxophone. De plus, avec Jean à mes côtés, je n’ai pas le choix !

J’espère que cette nouvelle aventure au sein de cette magnifique formation musicale durera longtemps pour moi.


Francis Lelaurin (1er stage à PONS ( 17) en Juillet 2016)

flelaurinJ’ai commencé l’apprentissage de la musique à 9 ans, à l’école de musique de Marcq en Baroeul dans le Nord. Après une année de solfège, j’ai démarré la trompette.

J’ai eu dans cette école des professeurs de talent, Gilbert Desprez à la trompette, musicien de l’orchestre Symphonique de Lille et Paul Woestyn pour le solfège, chef d’orchestre de l’opéra de Lille et auteur de nombreux ouvrages sur la transposition. Cet homme m’a fait aimer le solfège au point de ne jamais rater ses cours du dimanche matin de 8h30 à 10h30 alors que j’étais adolescent (!).

Une mutation professionnelle dans le sud m’a éloigné de la musique mais pas trop de la pratique de la trompette.

En 2012, j’ai intégré la petite harmonie de Vic-en-Bigorre (Hautes-Pyrénées), ce qui m’a remis le pied à l’étrier. Avec quelques musiciens de cette harmonie, nous avons créé un petit groupe de jazz nouvelle orléans et je joue également de la guitare basse dans un groupe de rock et variété.

J’ai connu AVent’Âge grâce à deux musiciens de Vic-en-Bigorre qui appartenaient déjà à cet orchestre et qui ont detecté mon souhait d’intégrer cet ensemble.

Mon premier stage a été celui de Pons (Charente-Maritime) en juillet 2016. Je n’en garde que de bons souvenirs, un accueil chaleureux, des amitiés naissantes, un plaisir immense de jouer dans un tel ensemble et de nouveau des envies de travailler l’instrument très sérieusement et de participer le plus longtemps possible à cette aventure.


Joseph Texier (1er stage à PONS ( 17) en Juillet 2016)

Mon père dirigeant l’harmonie de mon village natal du Marais poitevin, et étant de plus un trompettiste amateur très estimé dans la région, j’ai étudié tout naturellement la musique et choisi la trompette.

Avec le recul, j’aurais pu(dû ?) faire un choix plus… ”cool”.

Après mon service militaire à la musique de Garnison d’Alger, je me consacre totalement à la musique ; J’intègre la Batterie-Fanfare de la Musique de la Police Nationale, comme trompette de cavalerie. Durant cette période j’écume un certain nombre d’harmonies de la Région Parisienne, comme extra …très ordinaire.

Puis vient la période d’exil… Je suis admis à l’Orchestre de Mulhouse, puis à Strasbourg où je goûte aux joies, et aux transes du répertoire symphonique. Parallèlement je découvre l’Alsace, ses magnifiques paysages, les grandes promenades dans les Vosges, et la gastronomie alsacienne.

Tout en continuant à jouer pour l’Opéra du Rhin, comme “supplémentaire”, je franchis l’ex frontière pour m’installer à Belfort et enseigner au conservatoire de cette ville jusqu’à ma retraite.

J‘habite à présent dans l’île d’Oléron où les coquillages sont plus abondants et frais que dans l’Est, mais la musique beaucoup moins, d’où ma joie d’être convié aux activités de l’Orchestre Avent’Age et de partager son ambiance extraordinairement accueillante.


Jean-François Bougès (1er stage à Sancey-le-Long en Février 2016)

J‘ai commencé enfant par apprendre le piano mais très vite, je me suis mis à la flûte car j’ai toujours eu envie de jouer en orchestre.

Après un prix au conservatoire de Strasbourg, je me suis spécialisé en flûtes anciennes, renaissance et baroque, au conservatoire de Toulouse où j’ai obtenu un prix d’instrument et de musique de chambre. J’ai joué par la suite dans des ensembles tels que le “Concert Spirituel”, “les Passions”, “l’Atelier de Musique Ancienne de Montpellier”, “Hesperion XX”,…

J’enseigne la flûte depuis 25 ans au Conservatoire de Cahors.

Afin de pratiquer la musique d’harmonie, je me suis mis au trombone il y a trois ans ; il y a une quinzaine d’année que je connais l’existence de l’orchestre “AVent’Âge” et je m’étais donné comme objectif d’en faire parti…